L’assemblée générale de l’association s'est tenue cette année le Samedi 27 septembre 2008 (date qui correspond à la date anniversaire de la naissance de Gaston Couté le 23 septembre 1880), à Roudon-les-Mauves, comme d'hab…, avant le déjeuner…. C'est toujours l'occasion de retrouvailles, d'échanges amicaux, de réflexions, d'élaboration de projets, de prestations artistiques et de franches rigolades (surtout).

RAPPORT D'ACTIVITÉ DE LA SAISON ÉCOULÉE

Le bilan moral de l’Association Roudon qui compte une centaine d'adhérents à jour de leur cotisation est plus que satisfaisant :

Durant l’année 2008, l’Association peut se targuer d’un bon nombre de réalisations, dont témoignent des pages du site, telles que :

- la réalisation d’un bal folk en janvier, « le Bal à Gaston », à MEUNG SUR LOIRE ;

- animations scolaires dans des écoles primaires de la Ville de Versailles

- participation et animation à une journée Moyen-âge à Gerberoy

- une exposition d’Art végétal au Potager du Roi à Versailles, à l’occasion de la fête des Plantes ainsi que dans différents lieux à Paris ;

- réalisation d’un séjour en forêt dans les Cévennes à Saumane ;

- nouvellement cette année, des portes ouvertes à Roudon, en juin, : Les arts (lézards) au jardin avec auberge espagnole et crêperie.

- participation à la journée des associations à Meung-sur-Loire

- publication sur lulu.com (« Un jardin dans le cosmos » de François ROBIN)

- les Journées Gaston Couté et notamment l’organisation de la Nuit Gaston Couté (7 heures de spectacle !) ;

- une sortie cueillette et identification des champignons à venir le 11 octobre (Cueillette, identification des champignons et repas…)

- sans oublier les soirées cabaret mensuelles au P’tit Breton occasions de spectacles conviviaux…

Se sont développés des partenariats et des contrats avec les Mairies de Meung-sur-Loire (Journées Gaston Couté et bal à Gaston) et de SAINT-AY(soirée du patrimoine), avec le Potager du Roi à Versailles (Exposition « Effet de Serre ») et avec la Mairie de Paris : Exposition d’Art végétal et Conférence au Centre d’animation de la Poterne des Peupliers (13ème).

Le site s’est considérablement enrichi. Chaque réalisation trouve sa mémoire dans le site.

Le collectif d’artistes s’est accrû et viennent augmenter le nombre des adhérents. Il permet de répondre vite à des demandes d’exposition qui commencent à nous être faites

Nous récidiverons en 2009 avec, espérons-le, un peu plus de moyens car nous ne recevons, en tout et pour tout, que 200 € de subventions à l’initiative de la Mairie de Meung-sur-Loire pour développer notre capacité d’animation dans ces différents domaines, laquelle s’appuie sur un site particulièrement documenté de l’avis de tous.

C’est dire que la contribution des adhérents par leur adhésion ou leur participation active est tout à fait sympathique et bienvenue et bien employée… La comptabilité est saine du fait, généralement, de la recherche d’un équilibre des recettes et des dépenses pour chaque animation.

Merci à tous et en route pour de nouvelles aventures…

François ROBIN, Vice-président, en l'absence de notre secrétaire général, Alan PUTOUD (vraiment empêché et excusé).

RoudonAG085101TT1Custom

Rapport d'activité… C'est François ROBIN qui s'y colle en l'absence du secrétaire gén,éral, Alan PUTOUD, empêché

Il résulte de cette assemblée générale un nouveau bureau, étant donné que notre président, J.C. MÉRILLON, remettait son mandat (qu'il a exercé avec charisme!) en jeu.

Ainsi, le conseil d'administration se trouve composé de 10 membres, sans oppositions aucune : les intéressés n'ont pas été présentés au vote, étant donné que nous n'atteignons pas les douze membres que le conseil peut comporter au maximum. Ils ont été bien volontiers cooptés au sein de l'A.G. parmi les adhérents. il s'agit de Vania ADRIENSENS, Claude ANTONINI, Gilbert AUBERT, Michèle GIUNTI, Jean-Pierre LESAGE, Martine HADJADJ, Jean-Claude MÉRILLON, Alan PUTOUD, François ROBIN, Françoise TOULISSE.

Le conseil d'administration (en l'absence de Jean-Pierre LESAGE et de Martine HADJADJ ; pouvoir de Claude ANTONINI à F.R.) a mis en place le bureau suivant :Vice-présidents : Gilbert AUBERT et Jean-Claude MÉRILLON ; Secrétaire général : Alan PUTOUD et Secrétaire adjointe : Françoise TOULISSE ; Trésorière : Michèle GIUNTI. Un consensus s'est dégagé sur le nom du nouveau président : François ROBIN.

RoudonAG085133TT2Custom

À l'assemblée du pays…

Relation de l'événement , par Martine HADJADJ:

Eun’ belle fin d’semaine…

J’suis partie, un jour de septembre, avec le Jean-Pierre, la Jac’line et la Sophie pour Roudon.

Après un tas d’tournicotis su’ les p’tites routes de c’coin-là,

Nous v’là arrivés chez l’Françoués que je n’connaissais pas.

On a été ben accueillis par un coup d’verjus

Que l’gars Couté avait dû craindre comm’ la foud’ quand qu’il était p’tit mioche

A cause que ça vous fout la colique quand qu’on en boit d’trop d’ce sirop-là !

De c’côté-là, nous, ça a été !

Après, l’Françoués a dit assoyez-vous, on va faire l’Assemblée générale.

I’ nous faudrait des nouveaux membres, Jean-Pierre trouves-en !

J’ai accepté de d’venir membre comm’ i’ dit mais j’sais pas trop pour quoué faire .

Y a pas eu d’vote du fait qu’ i’s s’cooptent entre eux pou’ les responsabilités.

On a attaqué les choses sérieuses avec des salades à s’en faire péter la sous-ventrière.

A la fin du r’epas ben amical, on est arrivé au dessert.

Après des mignardises pour becs- sucrés, le Françoués est arrivé avec eun’ caisse dans les bras En disant : pou’ l’ dessert, c’est eun’ pomm’ du jardin..

Mais c’étaient des ment’ries pasque le lendemain, ses pomm’s du jardin.

On les a r’vues à l’étal d’eun’ petite boutique de Meung.

Mêm’ que la veille, le grand diseux d’bêtises nous en avait parlé de c’te p’tit’ tépicière-là !

J’t’en foutrais moi des pomm’s du jardin !

Là-d’ssus, on s’est l’vés pour un tour de jardin justement, et surtout

Pour faire couler l’repas ben arrosé avec du jus d’raisin amélioré.

Stupéfaite j’étais !

Un rond d’gazon avec un p’tit parc de mouflet au milieu, et autour, des fleurs, des fleurs,;

Des blanches, des grises et partout des p’tits trucs pas mis là n’importe comment.

Des p’tits trucs et un couple énorme enlacé avec des seins et des fesses

Qui vous remplissent les mains d’bonheur.

C’est là qu’la Jacq’line m’a mise au parfum :

Le Françoués, il aim’ plein d’trucs, il aime peindre, il aime les plantes, il aime en causer

Et il aime le Gaston Couté qu’a habité pas loin d’là, dans un moulin.

Et Fabienne, sa bourgouése sculpte, c’qui esplique la déco du jardin.

Après cette visite champêt’e, on est partis faire les touris’ pour vouér Notre-Dame de Cléry,

Histouére de s’cultiver un peu la tête et et la mémouére historique.

On a eu eun vein’ inimaginâb’e

D’rencontrer eun’petit’ mémé haut’comm’ troués pomm’s à g’noux

Qui nous a tout espliqué en long, en large et en travers.

Le LouisXI et sa trouille des Bourguignons, sa tombe et même son crâne. On a tout vu !

Après, y a eu le spetac’ de la Michelle de Franche-Comté qui nous a fait chialer

A cause de la façon qu’elle a d’ nous parler d’l’Enfermée

Et à cause du diato de Christophe qui gémissait en l’accompagnant.

Puis y a eu la Nuit, la Nuit qu’a duré huit heures, huit heures de nuit, Avec un tas d’interprèt’s qu’ont récité, qu’ont chanté des textes écrits par le Gaston,

Huit heures de rang à entendre sa voix par la bouch’ des aut’es.

Par la bouche d’connus et d’point connus qui disaient ben haut

Tout c’qu’il avait pas pu dire

A cause de l’époque où qu’fallait du respect pour tout.

A cause aussi du temps qui y a manqué.

Une nuit où qu’on s’chantait à l’intérieur tout c’qu’on connaissait,

Une nuit où qu’on a découvert cor’ plein d’belles idées.

Et pour finir en beauté, le dimanche matin, on était invités à faire un tour au marché.

Vous auriez vu la queue d’vant la boulang’rie, on se s’rait crus en 40 !

Après, l’Jean-Pierre et moué, on s’est carré les fesses dans un fauteuil

A la terrasse du Café du Commerce à deux encablures de l’église,

Et au milieu des cloches, on a encore déclamé et chanté du Couté

D’vant les yeux tout ronds des gens amassés d’vant l’bistro.

Même que l’ Vania qui chantait avec son orgue s’est trompé.

En attaquant l’Champ d’naviots, il a dit «  Le souér quand qu’j’ai cassé la croûte… »

On a bien rigolé.

Ah ! pour eun’ belle fin d’semaine,

CA a été eun’ belle fin d’semaine !

I’ m’reste p’us qu’à dire merci à Françoués pour une organisation impeccab’e

Et à son ange gardien qui nous a accueillis si gentiment dans sa si jolie maison.

Quand même, j’ai un p’tit r’gret, c’est à cause du gars Meulien qu’a pas dit un seul p’tit bout d’Couté pasque j’vas vous dire si j’aime Couté, c’est à cause de lui et j’m’en vas lui envoyer c’te lett’ pou’ qu’il sache que ça m’a manqué de l’entendre.

 

Martine / 8 octobre 2008

RoudonAG085120TT1

L'arrivé de notre conseiller municipal à la Culture

PICT0021

Ambiance de l'assemblée générale de l'association

RoudonAG085140TT1

Le show du futur ex-président, J.C. MÉRILLON

RoudonAG085156TT1

Claude ANTONINI et Évelyne LAGRIFOUL

RoudonAG085166TT1

Gilbert AUBERT à l'accordéon

RoudonAG085168TT1

Claudie Foussier, Marie-Jeanne Lambour et Anaïs

RoudonAG085127TT1

Des hors-d'œuvredécorés par Claudine PISASALE

RoudonAG085112TT1

Lézards au jardin… Fabienne GARCHER

RoudonAG085148TT1

Didier LANGUILLAUME qu'a encore forte pogne…

RoudonAG085157TTbis

Jacques LAMBOUR interprète Couté

PICT0015

François MALTRUD, le photographe photographié…