Il résulte d'un voyage dans la vallée de l'Aff (en bordure de la forêt de Brocéliande) un entichement pour une sorte de fougère, particulièrement attrayante, issue du permien, et qui prospère en bordure de la rivière, dans un sol ferrugineux : l'Osmonde royale. Nous avons tenté de l'implanter dans la vallée des Mauves après prélèvement sur site avec une racine complète et quelques heures de transport en atmosphère conditionnée. Qui vivra verra…

Tout sur l'Osmonde royale

Nom commun : Osmonde royale, parfois Fougère royale, nommée par les anglophones 'Royal Fern'

Nom latin : Osmunda regalis  L., synonymes Osmunda plumieri  Tausch, Aphyllocalpa regalis  (L.) Lag., D.Garcia & Clemente, Ophioglossum osmunda  Stokes, Struthiopteris regalis  (L.) Bernh.

famille : Osmondaceae.

catégorie : vivace (fougère) calcifuge à rhizome spongieux noirâtre et la base appelé touradon conserve la trace des pétioles et permet de déterminer son âge.

port :touffe en rosette érigée.

feuillage : caduc rosâtre puis vert clair virant au roux à l'automne. Les jeunes crosses sont duveteuses d'un ocre roussâtre. Deux sortes de frondes longuement pétiolées, les plus 'courtes' bipennées à pinnules auriculées, marge légèrement dentelée ; les frondes fertiles plus longues sont porteuses des sporanges parfaitement visibles en été (juillet à septembre selon climat) formant des sortes de barrettes vertes (voir photo ci-contre) virant au brun rouille à maturité.

croissance : moyenne, les premières années lui laisser le temps de s'installer.

hauteur : 0.50m à 2 m pour un étalement identique.

plantation : printemps ou automne.

multiplication : division au printemps

sol : bien drainé, humide, neutre ou acide et riche en matière organique, voire calcaire

emplacement : ombre ou mi-ombre, tolère sans problème les embruns et supporte assez bien la sécheresse.

entretien : maintenir le sol humide.

origine : Afrique du Nord, Afrique du Sud, Asie du sud-est, les Amériques, Europe, Moyen-Orient en zone tempérée et présente aux Açores, Antilles, Corse et Sardaigne, îles Mascareignes et Madagascar.

Historique : Son nom Osmunda lui a été donné par Mathias de l'Obel il viendrait peut être du saxon 'Osmund' qui serait l'autre nom du Dieu scandinave Thor qui est le Dieu de la guerre ou bien du latin 'os' qui désigne la bouche et 'mundo' qui signifie purifier, nettoyer, faisant référence aux propriétés antiputrides de certaines fougères. et regalis signifie royale.

Plante fossile présente au permien, c'est aussi la plus grande du genre qui comprend ne comprend que dix ou douze espèces de fougères caduques, originaires des Amériques, de l'Asie et de l'Europe en zones humides ou aquatiques.

En France, l'Osmonde royale est protégée ou soumise à réglementation en Alsace- Lorraine, Bourgogne, Champagne-Ardennes, Île-de-France, Centre, Haute-Normandie, Picardie, Franche-Comté,Nord-Pas-de-Calais, Provence-Alpes-Côte-d'Azur (consulter la liste détail de l'Inventaire national du Patrimoine naturel INPN).

Une superbe fougère idéale pour être utilisée dans les jardins d'eau ou les rocailles humides même dans les jardins en bord de mer.

Parmi les cultivars citons :

Osmunda regalis  'Gracilis' de plus petite taille entre 0.50 et 0.75m de haut.

Osmunda regalis  'Purpurescens : de taille identique à l'espèce, recherchée pour ses jeunes frondes d'un rouge pourpré avant de virer au vert vif.

Propriétés et utilisations :

Depuis la nuit des temps ses frondes sont utilisées comme bien d'autres fougères pour confection litières et matelas réputés soulager les rhumatismes et éloigner les insectes et pour conserver les fruits.

Comme avec d'autres espèces de fougères, on peut confectionner un purin réputé éloigner escargots et limaces, utiliser aussi pour traiter contre les cochenilles et les pucerons.

Le rhizome riche en tanin était autrefois recherché pour ses propriétés astringente, diurétique, antidiarrhéique et vulnéraire ou pour confectionner le substrat utilisé pour la culture des orchidées.

Les jeunes frondes sont comestibles.

OsmonderoyaleFrondeshampe

Osmonde royale (Frondes et hampes) dans la vallée de l'Aff (56380 BEIGNON) Photo : RobinFP

item4

Hampe germinative de l'Osmonde royale

transplantOsmondedanslesMauves

Tentative d'acclimatation de l'Osmonde royale dans la vallée des Mauves (Juillet 2006)

Dans la vallée de l'Aff

"Dans la vallée de l'Aff" Peinture acrylique (F25) technique mixte. RobinFP

Fougerecommune

Fougère commune à des fins de comparaison. Les spores sont localisées sous les feuilles.